Cyclo-Montagnarde 2020 – Parcours principal et Option 5000

Ce parcours d’une longueur de 209 km pour un dénivelé positif de 4140 m (avec une option + offrant 5000 m de dénivelé positif pour 16 km supplémentaire) est le parcours phare de la Cyclo-Montagnarde. Il vous mènera des vallées cévenoles aux gorges du Tarn en traversant une partie de la Margeride et le Causse de Sauveterre qui domine de 500 m le canyon creusé par le Tarn. Au retour, vous suivrez pratiquement le Tarn jusqu’à sa source avant de traverser le Mont Lozère par le col de Finiels (1544 m – point culminant du parcours) qui se situe non loin des sources du Tarn. Vous plongerez ensuite vers Le Bleymard pour rejoindre Villefort par les cols de Tribes et Bourbon puis la vallée de l’Altier.
Si vous choisissez l’option 5000 m, une fois passer Villefort, vous attaquerez la montée du col du Pré de la Dame (col de 1ère catégorie) pour, une fois celui-ci franchi, arriver dans la station de pleine nature du Mas de la Barque.

Parcours principal

Parcours principal avec option 5000 m

En zoomant, vous pourrez voir le détail du parcours. En cliquant sur le tracé, vous pourrez télécharger la trace gpx.

Chargement de la carte, merci de patienter...
Chargement de la carte, merci de patienter...

Du point de vue touristique, ce parcours est grandiose. Il commence par une longue descente le long de l’Altier qui vous mènera à Pied de Borne. Dans cette descente, dans la partie encaissée des gorges, vous pourrez admirer le travail des « anciens » qui ont su dominer la pente pour construire des canaux d’irrigation à flanc de montagne. Après avoir ensuite remonté la vallée de la Borne, vous atteindrez le plateau de la Margeride que vous laisserez bientôt pour traverser la montagne du Goulet.
Une fois le col du Goulet franchi, vous rejoindrez la vallée du Lot que vous suivrez jusqu’à Bagnols-les-Bains où vous pourrez vous désaltérer et remplir votre bidon à la source thermale. De là, vous attaquerez la belle montée ombragée du col de la Loubière. Une fois cette difficulté passée, vous atteindrez le petit village de Lanuéjols où, si vous n’allez pas trop vite, vous pourrez voir le mausolée romain qui date de la fin du IIème siècle.
Le Causse vous accueillera ensuite avec ses grandes étendues rappelant les steppes d’Asie centrale. Là, vous ressentirez la difficulté de la vie dans cet environnement où l’eau partout présente en profondeur était inaccessible depuis la surface.
La descente sur Sainte Enimie avec un panorama sur la partie nord-est des gorges du Tarn sera inoubliable surtout si vous avez la chance de voir des vautours tournoyer au-dessus de votre tête. A Sainte Enimie, vous pourrez vous imprégner de l’esprit monacal qui a régné dans ces lieux du VIème siècle à la révolution française en découvrant l’ancienne abbaye classée au titre des monuments historiques.
Sur le chemin du retour, après avoir rempli votre bidon avec de l’eau de Quézac, vous pourrez faire une halte sur le site de la Cham des Bondons pour voir la deuxième plus grande concentration de menhirs de France qui compte plus de 150 mégalithes datant de la fin du Néolithique.
Le village du Pont de Montvert méritera ensuite une halte pour vous imprégner de l’atmosphère qu’a rencontré Robert Louis Stevenson lors de son voyage avec son âne en 1878.
Enfin, la traversée du Mont Lozère par le col de Finiels vous permettra d’apprécier la sérénité des prairies d’altitude où vous pourrez voir les troupeaux de vaches d’Aubrac en alpage.

Si vous avez choisi l’option 5000m, vous aurez tout le temps, pendant la montée au col du Pré de la Dame, d’admirer l’un des rares cirques glaciaires du Massif Central. Une fois le col franchi, vous arriverez au Mas de la Barque où vous pourrez vous promener entre les gîtes en granit couvert de lauzes.